SEO : quelques conseils pour améliorer le temps de chargement de son site

La vitesse de chargement d’un site est l’un des critères les plus influents en référencement naturel. Si elle est trop lente, les visiteurs risquent de partir aussitôt qu’ils sont arrivés. Mais ce qui est encore plus inquiétant, c’est que Google pénalisera la position du site en fonction des résultats de recherche. Voici donc quelques conseils pour améliorer certains paramètres du site.

Bien choisir le bon hébergeur de site web

Plusieurs facteurs sont à privilégier pour optimiser la vitesse de chargement d’un site web. Le choix de son hébergeur en fait partie et ceci ne doit pas être pris à la légère. Avant de se lancer au référencement web, cette étape est très importante pour assurer la qualité du service proposé aux internautes. C’est pourquoi il faut rester vigilant quant au choix de l’hébergement de son site.

Surtout, il est recommandé d’éviter les hébergeurs web au prix abordable. Et pour cause, ils ne sont pas optimisés pour recevoir le trafic émanant plusieurs sites en même temps. De plus, leurs stockages de données sont limités et ne peuvent pas abriter des fichiers de taille importante. Il vaut mieux penser à trouver un hébergeur capable de recevoir un fort trafic ou de nombreux fichiers.

Ne pas trop accumuler des widgets et plugins

Durant la création d’un site web, on a souvent tendance d’ajouter de nombreuses fonctionnalités sous forme de plugins et widgets. Il vaut mieux opter pour un CMS comme WordPress. Ces petits éléments supplémentaires peuvent être indispensables pour faciliter la navigation de l’internaute, mais ils peuvent ralentir la vitesse de chargement du site.

Chaque widget utilisé, même s’il semble plus léger, risque de réduire considérablement la performance d’un site. Il est donc recommandé de limiter le nombre de plugins installés afin d’améliorer la vitesse de chargement du site en vigueur. Ce critère doit être considéré comme prioritaire si on a envie d’avoir une bonne visibilité sur Google.

Réduire les requêtes HTTP

La réduction des requêtes HTTP peut absolument contribuer à l’optimisation de la vitesse de chargement d’un site web. Ce temps varie en fonction des images, des fichiers et scripts à charger et à afficher. Pourtant, une requête HTTP est conçue pour chacun de ces éléments. Avant de réduire le nombre de requêtes, il est impératif de savoir combien la page en demande.

Sinon, il est également conseillé de réduire le code CSS. Tout ce qu’on écrit doit être utile et efficace parce qu’une ligne de code prend de la place et augmente le volume des fichiers ainsi que le temps de chargement du site. Il est donc important de supprimer des espaces et des CSS inutiles. On peut aussi retirer les commentaires sans importances.

Ne pas oublier d’autoriser la mise en cache

Durant la navigation sur un site internet, les éléments de la page visitée sont sauvegardés temporairement dans un cache du disque dur ou sur une mémoire virtuelle. Cela explique que la prochaine fois qu’on consultera ce même site, le navigateur chargera la page sans lancer de requêtes HTTP. Les principaux composants sont déjà disponibles dans l’ordinateur ou le Smartphone.

Il est conseillé d’activer la mise en cache pour réduire considérablement la vitesse de chargement d’un site au cours de la prochaine visite. Si on rencontre de quelconques problèmes pour configurer sa mise en cache, il vaut mieux faire appel à un développeur compétent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *